Blooming People dans Migros Magazine

medias Sep 23, 2018

Je n'ai jamais eu ce rêve de petite fille d'être en première page d'un magazine. Et pourtant, c'est bien ce qui m'est arrivé ! Le magazine n'est pas en papier glacé. Mieux, il est en papier recyclé ;-) et touche les ménages suisses au coeur de leur quotidien. Je ne pouvais pas mieux rêver.

Ma bobine en 503'577 exemplaires.

Pour mes amis de France voisine, le Migros magazineest une publication hebdomadaire, diffusée gratuitement, sur abonnement auprès des ménages. La Migros étant une enseigne de grande distribution basée sur un modèle coopératif qui a pour particularité d'avoir d'emblée inscrit la redistribution dans son modèle d'affaire. 1% des bénéfices sont reversés chaque année à la culture via le "pourcent culturel Migros".

L'interview par Migros Magazine

J'étais déjà connue de ce media du fait de mes activités auprès de l'Association Suisse des Mampreneurs. Mais il a fallu le talent d'Emilie Pralong, pour amener le communiqué de presse rédigé par ses soins sur le bureau de la bonne personne. C'est Patricia Brambilla qui a pris le temps de lire le livre "Blooming People, manuel d'abondance à l'usage des jardiniers de la Vie". Elle m'a consacré une heure d'interview pour préparer son article. Une moment d'échange riche, d'écoute et de connivence très agréable.

La partie plus drôle a été le shooting photo. Nous nous étions retrouvés au restaurant du Théâtre. L'espace était vide dans l'après-midi et heureusement, car Christophe Chammartin a installé un studio photo improvisé. Pour figurer l'argent, il avait amené sa collection personnelle de pièces de monnaie. Nous avons même fait des essais en les lançant en l'air! Les clichés n'ont pas été retenus mais nous avons bien ri à ramasser les pièces aux quatre coins de la pièce.

Une confusion amusante

Lorsque le magazine est sorti, un autre article concernant le jardinage à domicile et le fait que des personnes recréent une jungle dans leur appartement. Parmi nos proches, tous ceux qui sont venus à la maison ont pu constater que je cultive une vingtaine de kilos de légumes par an (difficile de s'en cacher) par contre, tous ne savent pas que j'ai écrit un livre. Ils ont donc immédiatement pensé que mon intervention concernait cette question de jungle domestique. A dire vrai, j'aurais pu parler des deux sujets. Mais c'est bien du livre qu'il est question.

Migros Magazine (cliquez sur le lien pour lire l'article)

Close

50% Complete

Two Step

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.