Shirley Berrios: se passer des réseaux sociaux. On ose ?

Lorsqu’on débute dans l’entrepreneuriat, on « fait ce qu’on nous dit de faire », le temps de prendre ses repères.
Puis lorsqu'on a pris confiance, on expérimente, on teste, on vérifie par soi-même.
Shirley Berrios a créé Eco-tsapi en novembre 2017. Parmi les incontournables, il y avait les réseaux sociaux. Aujourd’hui, elle sort des sentiers battus.

Hello Shirley, raconte nous Eco-tsapi.

J’ai créé Eco-Tsapi à la naissance de mon fils, fin 2017. C’est une marque de tissu bio, imprégné de cire de miel qui vient remplacer les films plastiques à la cuisine.

Tout est fabriqué manuellement en Gruyère et je suis très sensible à l’ancrage local.

 

Est-ce que tu as commencé avec les réseaux sociaux ?

Oui, j’étais à fond. J’utilisais Facebook depuis...

Continue Reading...

La recette du succès par Babette Keller

mampreneur medias Feb 03, 2021

Je suis chroniqueuse à l'émission "Entrepreneurs" de la Télé Vaud-Fribourg et j'y aborde de manière privilégiée des sujets liés à l'économie régénérative, durable et l'entrepreneuriat au féminin.

Aujourd'hui, nous découvrons le parcours de Babette Keller. Une personne qui m'a beaucoup inspirée au moment où je me suis lancée. 

Babette Keller est une entrepreneure aguerrie. La Biennoise, qui développe depuis plus de 30 ans des serviettes de microfibres pour l’horlogerie avec sa société Keller Trading, s’est lancée dans la production de masques anti-covid.

 

Pour créer une entreprise d’envergure internationale, voici les ingrédients d’une recette étonnante conçue par Babette Keller. 

 

Commençons par la liste des ingrédients

  • Une bonne dose...
Continue Reading...

L’association suisse des Mampreneurs a 10 ans

Le 4 janvier il y a 10 ans, un coup d’audace, un essai, une tentative lançait la création de l’Association suisse des Mampreneurs. Retour sur cette genèse très spontanée et les 10 ans de cette aventure. 

Gestation

En novembre 2008, suite à un licenciement, j’ai créé ma première activité indépendante, K etc - L'agence de rédaction, autour de la naissance de ma fille, Maïka.

Devenir entrepreneure en même temps que l’on devient maman, c’est cumuler des changements de rôles fondamentaux et s’exposer à quelques inconforts. C’est la raison pour laquelle, j’ai cherché des « rôles modèles ». En particulier, je me suis rendue à un évènement qui a eu lieu à Paris, en mai 2010. Nommé le « Printemps des Mampreneurs ».

Cette rencontre était...

Continue Reading...

Florence Stumpe - De criminologue à entrepreneure

mampreneur medias Oct 07, 2020

Je suis chroniqueuse à l'émission "Entrepreneurs" de la Télé Vaud-Fribourg et j'y aborde de manière privilégiée des sujets liés à l'économie régénérative, durable et l'entrepreneuriat au féminin.

Aujourd'hui, nous rencontrons Florence Stumpe qui a tout plaqué il y a 10 ans pour créer une chaîne d'ongleries. J'ai fait sa connaissance à la création de l'association des Mampreneurs et c'est un plaisir de se retrouver toutes les deux à la Télé ! Que de chemin parcouru pour l'une comme pour l'autre.  

Le couple Stumpe s’est lancé dans l’aventure The Nail Bar en 2010, sans rien connaître du business des «bars à ongles». Aujourd’hui, la marque est déployée dans une vingtaine d’enseignes en Suisse. Rencontre avec sa cofondatrice Florence Stumpe, passée de...

Continue Reading...

Interview de Céline Marotte, maman entrepreneur conjuguant patrimoine historique et permaculture.

3 DÉCEMBRE 2019

Céline Marotte est une maman entrepreneur qui a profité de la naissance de son quatrième enfant pour poser les bases d'une activité qui conjugue ses deux passions : la permaculture et le patrimoine bâti. 

Céline est porteuse d’un beau projet dédié à la sauvegarde du patrimoine historique et naturel, inscrit dans le respect de l’homme et de la nature. Elle se confie sur son parcours et sur le programme Let it Be qu’elle a suivi récemment.

 Pourrais-tu te présenter, nous parler de ton parcours et de ce que tu fais actuellement?

Je m’appelle Céline, j’ai 41 ans et je suis maman de quatre enfants. Ingénieure de métier, je profite de l’arrivée de mon 4ème pour prendre un congé parental et réfléchir à une activité professionnelle en lien avec la...

Continue Reading...

Karin Maillard, la bienveillance au service des animaux

Après 20 années de salariat passées dans un service administratif, Karin Maillard décide de donner un nouvel élan à sa carrière. Poussée par sa bienveillance naturelle, elle souhaite développer une activité liée au bien-être animal. Cependant, entre l’envie et la réalisation, de nombreuses embûches se dressent devant elle. Accompagnée par Katell Bosser, elle définit clairement son projet et sa feuille de route. Retour sur une transformation professionnelle aussi surprenante que réussie.

Karin Maillard, un cœur bienveillant et un esprit ouvert

« Il y a maintenant 12 ans, je me suis  formée à l’acupressure à côté de mon travail d’assistante de direction… puis j’ai laissé entre parenthèses ce domaine qui me fascinait… et puis il y a plus d’une...

Continue Reading...
Close

50% Complete

Two Step

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.