Je compense mes émissions de carbone.

consommation mode de vie Mar 10, 2020

Compenser ses émissions de carbone.
À un moment donné dans notre vie de consommateur, par acquis de conscience, par envie de contribuer ou simplement par curiosité, on découvre la jungle des tractations vertes…

La bonne intention.

D’une manière générale, j’ai drastiquement réduit mes émissions de carbone. Ayant la chance de vivre à 30 mètres de mon lieu de travail, je n’ai plus de voiture depuis plusieurs années. J’utilise les transports publics, Je mange peu de viande et beaucoup de légumes, de manière aussi locale que possible (À Lausanne le panier à deux roues joue dans la catégorie « puristes »).

Pour le chauffage, je n’y peux pas grand-chose puisque je suis locataire. Et comme nos petites voisines ont presque toutes passé 80 ans, elles bougent moins, se refroidissent et mettent le...

Continue Reading...

Cueillette urbaine : casse-noisettes à l’avenue du Léman

consommation mode de vie Oct 14, 2018

Dans la suite de notre mode de vie bizarre, j'inaugure la rubrique cueillette urbaine. En effet, à intervalles réguliers dans l'année, mes enfants préparent leur petit panier et nous partons en cueillette urbaine.

Cueillette de noisettes en ville.

C'est par un magnifique mercredi ensoleillé que nous sommes partis faire le tour des pieds de noisetiers autour de notre quartier.
Bon c'est vrai, dans le genre poétique sur pourrait mieux faire. Mais entre les sachets plastiques contenant les déjections canines (arrêtez-moi si je me trompe, il n'y a pas un débat sur les dommages liés au plastique en ce moment ? En voilà un dépôt !) et les mégots de cigarettes, il ya des quantités astronomiques de noisettes. Promis, sur se lavera bien les mains !

Notre spot préféré, c’est à l’avenue du Léman, à coté de l’herboriste.

Les...

Continue Reading...

Nos vacances aux Cabanes du Mont dans l’Ajoie.

consommation mode de vie Sep 03, 2018

Il y a plusieurs manières de voyager. On peut partir à l'autre bout de la planète (et assumer le bilan carbone qui va avec) ou explorer son quotidien sous un autre angle. Il y a un monde à coté des autoroutes de nos habitudes. On peut aussi partir de ses besoins. Nous, on avait besoin de chlorophylle et c'est ce qui nous a permis de découvrir les Cabanes du Mont , dans le Jura (oui, oui, le Jura suisse).

Réinventer le mot voyage.

Je me souviens d'une discussion entre amis lorsque nous avions la petite trentaine. Un couple rentrait d'Amérique du Sud et s'extasiait de la facilité de communiquer avec les autochtones. Ce à quoi d'autres participants à la discussion, un peu cyniques, avaient répondu « Mais tu as déjà essayé de parler à ta voisine ? Comment tu peux dire que les gens sont plus ouverts et communiquant ailleurs alors que tu ne dis même pas bonjour...

Continue Reading...

Une chute et un « Chut! »

consommation mode de vie Feb 07, 2018

Le 8 janvier dernier, une chute est venue s’interposer entre mes projets et ma réalité. Un mois jour pour jour après l’incident, petit retour sur cette période « décalée », un peu en marge, qui s’est ouverte dans ma vie comme une parenthèse sensorielle et relationnelle. 

Tout revient toujours au casque.

C’est une histoire d’une banalité affligeante au cours de laquelle je vais, dans mon rôle de maman, accompagner la classe de ma fille à la patinoire. Tous les enfants ont un casque mais aucun adulte n’en porte. Il n’y en a pas à notre taille et je n’ai pas pensé à prendre mon casque de vélo. Dans une perte d’équilibre un peu étrange, je tombe de ma hauteur. Littéralement: la tête la première. Il y a une plaie, qui saigne abondamment, des enfants qui ont peur, des gens qui...

Continue Reading...

Climat et médias

consommation mode de vie Nov 27, 2017
C’est une foule dense qui s’est pressé dans l’amphithéâtre de la HEP Lausanne, un soir grisouille de novembre. L’objet de toute cette attention : une conférence menée par Martin Beniston sur le rapport sulfureux entre climat et médias. Comment la presse traite-t-elle le sujet ? Quel rôle jouent les réseaux sociaux? Quid des vagues de fake news à des fins d’audience ? En pleine réflexion sur la transposition des étapes de deuil à l’acceptation des enjeux climatiques, je prends ma place dans l’amphi. Dans le public, des étudiants, des scientifiques et peut-être, quelques journalistes.

Dans les grandes lignes, Martin Beniston, directeur de l’institut des sciences de l’environnement à Genève décrit l’évolution de notre rapport à l’information, en lien avec de nouveaux outils, tels que...

Continue Reading...

Mon bel oranger.

Avoir la main verte – ou pas. Et si tout se résume à une simple question d'intention ? Démonstration par la générosité d'un oranger en Suisse.

Jeux interdits.

Dans mon salon, j'avais un oranger décoratif. Une de ces petites plantes pétulantes en magasin qui deviennent rabougries une fois ramenées chez soi. Elle était posée à la hauteur de mon fils, alors âgé de 3 ans. Lorsque j'ai surpris ce dernier armé d'une paire de ciseaux (d'écolier, mais quand même) en train d'attaquer le tronc, j'ai commencé à le réprimander.

Puis voyant qu'il n'avait pas de mauvaise intention, je me suis ravisée. Assise avec lui et j'ai pris le temps de lui expliquer que les plantes étaient vivantes, que si on les coupait avec des ciseaux, ça les abimait et peut-être même que ça leur faisait mal.

Le discours était...

Continue Reading...

Six mois sans voiture individuelle : bilan personnel et financier

consommation mode de vie Sep 19, 2017

Il y a 6 mois presque jour pour jour, nous disions adieu à notre voiture familiale et tentions l'expérience de ne pas la remplacer. Le bilan de cette « expérience » nous surprend bien au-delà de ce que nous en attendions.

Il ya 6 mois presque jour pour jour, notre Peugeot 307 rendait l'âme après 8 ans de bons et loyaux services. Rayée et cabossée (en grande partie par mes soins, je l'avoue), ses sièges avaient reçu quelques vomis d'enfants, les milliers de miettes de goûters et son coffre avait transporté des tonnes de cours familiaux. Elle nous avait mené aux vacances d'été, hissés jusqu'aux montagnes pour skier l'hiver.
Le coût des visites, de plus en plus fréquentes, chez le garagiste, augmentait au fur à mesure que sa valeur diminuait. Le dernier diagnostic a été sans appel : la courroie de distribution coutait plus cher que...

Continue Reading...

« Erika, mon amour » – Episode 3

J’ai 42 ans, je vis en Suisse francophone. Je suis entrepreneur c’est-à-dire que je crée de la valeur. Je n’ai pas beaucoup de foi dans la politique parce que je vois qu’au final c’est l’économie qui mène le monde, même si cela n’a, à mes yeux, aucun sens. J’aime les gens. Je regarde ceux qui osent changer le monde autour d’eux, «leur monde», avec beaucoup d’admiration.

Quelques années plus tard, les oiseaux étaient revenus, les milliers de mains qui avaient contribué à démazouter les côtes ont été plus efficaces que les interminables procédures judiciaires (qui ont néanmoins fait jurisprudence en reconnaissant un «dommage à la nature»). Total a payé une somme symbolique au regard du préjudice réel. Les ostréiculteurs et les acteurs du tourisme qui ont...

Continue Reading...

Quand j’ai arrêté de fumer… (2/2)

consommation mode de vie May 31, 2017

A ma grande surprise, il a été beaucoup lu. Dans les mois qui ont suivi sa parution j’ai reçu quelques mails. Une femme m’expliquait que le texte l’avait touchée et aidée. Une autre me demandait des conseils concernant la prise de poids. Un homme m’a posé des questions sur l’hypnose. Ca m’a fait plaisir de partager mon expérience, je me suis sentie utile.
Ce qui m’a fait encore plus plaisir, ce sont les deux personnes qui ont pris le temps de me réécrire, respectivement un an et cinq ans après notre échange de mails pour me faire part de leur réussite. Ces personnes avaient elles aussi tenu ce sevrage-là. Je me suis sentie fière de les avoir soutenues.

Si ce texte peut inspirer quelqu’un autour de vous qui...

Continue Reading...

« Erika, mon amour » – Épisode 2

consommation mode de vie May 21, 2017
J’avais 25 ans en l’an 2000. Je vivais à Zürich. Ce n’était pas une période facile et je me réjouissais de rentrer en Bretagne pour les fêtes, pour célébrer l’an 2000 qu’on attendait depuis si longtemps.

Je me souviens que les informaticiens prédisaient des catastrophes électroniques, le «bug de l’an 2000». Mais c’était une catastrophe écologique qui nous attendait. Le 12 décembre, après avoir changé 8 fois de nom, un pétrolier de mon âge, dont on se souviendra comme d’Erika, venait de s’échouer au large des côtes bretonnes. Je suis arrivée sur place pour les fêtes de Noël, au moment où les nappes de pétroles accostaient.

La météo mâchouillait une colère sourde, crachant aux vents, hurlant sa rage. Quand ça...

Continue Reading...
1 2
Close

50% Complete

Two Step

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.